La conscience est gênante. Sans elle, nous vivrions sans doute comme des animaux, donc tellement plus en liaison avec la nature ! Finis les calculs, les complexes, les inhibitions. Tout doit être plus simple, plus direct. Vivre dans l'inconscience, voilà un rêve auquel j'aspire.

Je pense à ce fait d'actualité : une Croate de 13 ans qui se réveille d'un coma en parlant couramment l'allemand (qu'elle était en train d'apprendre). Tout est donc enregistré dans notre cerveau, mais nous n'y avons pas toujours accès. J'ai l'intuition que c'est la conscience qui cache la clé...