Les yeux ouverts

23 avril 2010

L'argent n'est pas comestible

L'argent est devenu la seule unité de mesure dans notre société. Quelle tristesse ! Comment en est-on arrivés là ?

Pourquoi une entreprise ne pourrait-elle pas faire un peu moins de bénéfices et embaucher des personnes handicapées ?

Avoir suffisamment d'argent pour vivre et même pour vivre bien, c'est normal. Mais au-delà, quel est l'intérêt d'amasser des sommes considérables ?

"Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors, il se rendra compte que l'argent n'est pas comestible."

Posté par emmabg à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Vivre dans l'inconscience

La conscience est gênante. Sans elle, nous vivrions sans doute comme des animaux, donc tellement plus en liaison avec la nature ! Finis les calculs, les complexes, les inhibitions. Tout doit être plus simple, plus direct. Vivre dans l'inconscience, voilà un rêve auquel j'aspire.

Je pense à ce fait d'actualité : une Croate de 13 ans qui se réveille d'un coma en parlant couramment l'allemand (qu'elle était en train d'apprendre). Tout est donc enregistré dans notre cerveau, mais nous n'y avons pas toujours accès. J'ai l'intuition que c'est la conscience qui cache la clé...

Posté par emmabg à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2009

Mes doutes à propos du réchauffement global...

Je suis de nature méfiante et il faut quand même que je dise que cette histoire de réchauffement climatique me trouble. Je vais essayer d'expliquer pourquoi.

1) Cela rapporte beaucoup d'argent et de notoriété, donc de pouvoir, à certaines personnes => méfiance. Les firmes ont déjà commencé à surfer sur cette "tendance". Mais elles se soucient fort peu de savoir si tout cela est fondé : leur but n'est que de vendre.

2) En fait, je pense qu'il y a effectivement un réchauffement climatique. Mais est-ce vraiment dû à l'activité de l'Homme ? Cela est très difficile à prouver scientifiquement car il y a énormément de paramètres : par exemple, l'activité du soleil peut avoir aussi son influence. La vapeur d'eau aussi. Et comment, parmi tous les produits que nous fabriquons et que nous répandons dans l'atmosphère, peut-on mesurer ceux qui effectivement contribuent au réchauffement ?

3) Quand j'étais petite, on parlait beaucoup du trou de la couche d'ozone. On a interdit les CFC pour enrayer le phénomène. D'après les scientifiques, cela ne s'est pas vraiment amélioré pour l'instant. Ce trou fait que l'antarctique n'est plus protégé des rayons du soleil. Or, on ne nous parle pas de l'influence de ce trou sur le réchauffement. Pourquoi ?

4) Et si le réchauffement climatique était juste une période inter-glaciaire comme il y en a eu d'autres il y a fort longtemps ? Et si l'Homme n'y était pour rien ? Et si l'Homme n'y pouvait rien ? J'ai vu un tableau très intéressant à l'océanopole de Brest qui montrait que la Terre n'en était pas à son premier réchauffement (et ce bien avant l'apparition de l'Homme).

5) Il y a toujours eu dans l'histoire de la Terre des périodes chaudes et d'autres plus froides.

 

Pour l'instant, je fais quand même attention à ma conso d'énergie et je trie mes déchets, etc., parce que je pense qu'on ne peut que retirer de bonnes choses à essayer de rendre notre Terre plus belle et plus saine.

Mais quant à faire porter le chapeau du réchauffement à l'Homme, j'ai de gros doutes : cela sert-il à autre chose qu'à engraisser certains lobbies puissants ?

...

GWAprès une petite recherche sur Internet, je ne suis pas la seule à penser ça (il n'y a pas non plus que Claude Allègre !) : voir ici : "the climate sceptics" (en anglais) ou là : "le GIEC vu de l'intérieur" où là : "pensée unique".

Posté par emmabg à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2009

Question : OGM ?

Si vous avez des idées sur la question, n'hésitez pas à mettre un commentaire :

  • Comment savoir si une graine est génétiquement modifiée ?

Posté par emmabg à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Question : Bio ?

Si vous avez des idées sur la question, n'hésitez pas à mettre un commentaire :

  • Pour faire un légume bio à partir d'une graine, est-ce qu'il faut que la graine soit bio ?

 

Posté par emmabg à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Nanotechnologies : des sites Web

En réaction au lancement par le gouvernement du site www.debatpublic-nano.org sur le débat public sur les nanotechnologies, le groupe grenoblois Pièces et Main d'oeuvre lance son propre site "contre la campagne d'acceptabilité des nanotechnologies " : www.nanomonde.org.

Le débat public est ouvert par le gouvernement : c'est le moment de s'exprimer sur le sujet. Il y a des réunions prévues dans certaines grandes villes à partir de la mi-octobre : voir ici.

Posté par emmabg à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'apprenti sorcier !

Pas plus tard que le 20 septembre dernier, j'ai lu un article édifiant dans Le Monde : "Dans l'île de La Réunion, une 'mouche bleue' provoque la colère des apiculteurs".

Tenthr_deEn fait, il s'agit d'une mouche, la tenthrède, qui s'abat par nuées sur les fleurs, ce qui fait que les abeilles ne peuvent plus faire assez de miel. Les avis sont partagés : les apiculteurs constatent une baisse de leur production de miel mais le Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel (CSRPN) affirme que "la tenthrède prélève un plein d'essence là où l'abeille remplit un véritable camion-citerne". Je note qu'il y semble y avoir quand même beaucoup plus de mouches que d'abeilles...

Pourquoi je m'intéresse à cette histoire ? C'est parce que la tenthrède a été introduite par l'Homme dans l'île, pour combattre une ronce (la vigne marronne).

"Apparue dans l'île au XIXe siècle, cette ronce est devenue une redoutable espèce envahissante, proliférant dans les forêts, où elle empêche la régénération des plantes indigènes. Les limites des traitements mécaniques et les dangers des pesticides ont incité le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) à privilégier la lutte biologique. Soutenu par la région, un projet de recherche a été lancé en 1997. Les scientifiques ont cherché un agent de lutte dans le Sud-Est asiatique, d'où est originaire la vigne marronne. Ils ont fini par sélectionner Cibdela janthina, car l'insecte ne s'en prend qu'à cette plante."

Ce qui me plaît, c'est le rôle des organismes scientifiques (CIRAD, CSRPN) dans cette histoire. Ils ont vraiment tout pouvoir. Même celui de faire des conneries !

Moi je pense que la Nature s'auto-équilibre. C'est pourquoi l'Homme devrait s'abstenir de tout interventionnisme.

Il y a plein d'autres exemples de bêtises qui auraient pu être évitées : 

King_Crab"Des crabes géants, à la chair délicieuse et la taille impressionnante , ont envahi la côte Nord Est de la Norvège. Ils pèsent en moyenne 4.5 kg. Le plus gros spécimen pêché à ce jour mesure 1.80 m d'envergure et pèse 14 kg. Originaires du Kamchatka, de la côte Nord-Ouest du Pacifique, ces crabes géants ont été introduits par les Russes dans les années 60 en Mer de Barents. Aujourd'hui, s'ils font le bonheur des amateurs de gastronomie par la finesse de leur chair, leur prolifération est telle qu'ils dévastent la faune marine des cotes de la Norvège. Pour les scientifiques, c'est une catastrophe écologique préoccupante."

Une autre idée "géniale" qui me fait peur : c'est celle de mettre du fer dans les océans. Il paraît que ça pourrait ralentir le réchauffement global...

Posté par emmabg à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vous avez dit "Bio" ?

J'ai été déçue de voir qu'un produit estampillé "Bio" doive contenir au moins 95% (en masse) d'ingrédients biologiques. Cela veut dire que pour les 5% restants (en masse), ils peuvent nous mettre n'importe quoi de chimique... Cela dit, c'est quand même mieux d'acheter bio que pas bio.

Ce qui m'interpelle, ce sont les insecticides bio. Lu sur le site de l'INRA : "Les bio-insecticides sont des insecticides préparés à partir d'organismes vivants ou des substances qu'ils produisent. Ils sont fondés sur le principe de la lutte biologique : limiter la pullulation ou la nocivité des ennemis des cultures en introduisant dans le milieu où ils vivent un de leurs ennemis. Les bio-insecticides sont très spécifiques : chacun n'est actif que contre un nombre limité d'espèces. Ils respectent donc les autres espèces de l'écosystème, et notamment la faune dite auxiliaire, qui participe au contrôle des populations de ravageurs.
Méthode alternative à la lutte chimique qui domine encore largement le marché des pesticides, la lutte biologique se développe peu à peu avec l'apparition de préparations à base de virus, de bactéries, de champignons ou encore d'insectes".

D'abord, qu'est-ce qui prouve que ce n'est pas toxique pour l'homme ? On en inhale forcément.

Ensuite, en voulant toujours contrer la nature, on crée des déséquilibres. Car en supprimant un maillon de la chaîne (toute une espèce d'insecte), on risque de faire proliférer une autre espèce qui sera encore plus nuisible. Pourquoi ne pas laisser faire la nature ?

Bref, je commence à acheter de plus en plus de produits bio, mais hier, dans mon village, je n'ai pas réussi à acheter de quoi faire une soupe entièrement bio : je n'ai pas trouvé de poireaux ni d'oignons bio...

 

Posté par emmabg à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2009

Aluminium Chlorohydrate

Mon déo...

NartaNarta Anti-transpirantAnti-transpirant , bio-efficacité 48h, fraîcheur naturelle, sans alcool

Composition : AQUA / WATER, ALUMINUM CHLOROHYDRATE, PPG-15 STEARYL ETHER, CETEARYL ALCOHOL, CETEARETH-33, PARFUM / FRAGRANCE, PEG-4 DILAURATE, PEG-4 LAURETH, LINALOOL, GERANIOL, ZINC PCA, DIMETHICONE, ALPHA-ISOMETHYLALPHA-ISOMETHYL IONONE, COUMARIN, IODOPROPYNYLIODOPROPYNYL BUTYLCARBAMATEBUTYLCARBAMATE, LIMONENE, HYDROXYISOHEXYLHYDROXYISOHEXYL, 3-CYCLOHEXENE CARBOXALDEHYDECARBOXALDEHYDE, CITRONELLOL, BUTYLPHENYLBUTYLPHENYL METHYLPROPIONALMETHYLPROPIONAL, HEXYL CINNAMAL, BENZYL SALICYLATE (F.I.L/C22738/1).

Ca me fait mal de me mettre tout ça sous les aisselles !!! Dommage car il sent très bon... A priori, pas de parabène. Mais il y a le Chlorohydrate d'aluminium, sur lequel on a émis des doutes quant à sa nocivité... Et puis malgré sa "bio-efficacité", il n'a rien de bio !

http://www.lanutrition.frwww.lanutrition.fr/D%C3%A9odorants-le-procodorants-le-proc%C3%A8s-de-l-aluminium-as-de-l-aluminium-a-948-175.html

Je crois que je vais passer à la pierre d'Alun (naturelle, donc 100% potassium alum, et non synthétique : ammonium alum)...

Ca m'embête car je ne veux pas être prise pour une extrémiste, mais ce qui m'embête encore plus, c'est qu'on arrive à nous vendre des choses dont on ne sait même pas ce qu'il y a dedans ! Personnellement, je ne trouve pas que ce soit un progrès !

Posté par emmabg à 16:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]

La diversité des fruits et légumes

La semaine dernière, j'étais à une expo de plantes rares. Il y a des collectionneurs de plantes, comme de n'importe quoi d'autre ! Et j'ai découvert l'association Kokopelli.

auberginesJ'en ai super marre qu'en magasin on ne trouve qu'une seule sorte d'aubergine ! De même, chez le pépiniériste, en fait de plants de citrouille, on nous a vendu des plants de Butternut : ce fut une belle découverte, mais on n'a pas eu l'impression d'avoir le choix.Butternut

Or, du choix, il en existe. Et récolter les graines de sa production pour les re-semer l'année suivante, c'est quand même sympa ! Pour cela, il faut des graines qui ne soient pas hybrides F1.

L'association Kokopelli propose un variété immense de graines (en plus, leurs graines sont bio). On peut commander par Internet. Dans leur livre (que j'ai acheté), ils expliquent comment récolter les graines et surtout, comment éviter que les plants ne se métissent (pas facile !...).

Posté par emmabg à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Apprendre à lire la liste des ingrédients

Article très intéressant  : http://www.observatoiredescosmetiques.com/index.php?p=article&id=92&n=1 (lire aussi les deux autre pages de l'article)

On y apprend que les ingrédients ne sont pas mis dans n'importe quel ordre : il y a des règles. J'ai ainsi appris que mon savon douche contient principalement ... de l'eau !

Posté par emmabg à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sans parabène, vraiment ?

http://www.observatoiredescosmetiques.com/article/La-mention-Sans-paraben--51.html

Ce site "Observatoire des cosmétiques" me paraît honnête (cela n'engage que moi). En particulier, on lit, sur la page dont le lien est ci-dessus :

« sans paraben » ne veut pas dire « sans conservateur », ni même « sans conservateur d'origine synthétique », ni même parfois... « sans paraben du tout » !

C'est très intéressant de voir ... comme on se fait balader ! Et comme l'étiquetage est trompeur !

Posté par emmabg à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les yaourts

Lu sur http://www.diabete-abd.be/yaourts.htm :

"Pour l'ensemble des yaourts aux fruits, certaines firmes mettent en avant "sans colorants artificiels", "sans conservateurs". Par contre dans la liste des ingrédients de beaucoup de produits on trouve soit des colorants soit des conservateurs de fruits. (..) Dans la formulation des yaourts on peut retrouver des ajouts d'arômes et d' ingrédients tels la gélatine, des pectines, de l'amidon modifié, de la farine de graine de caroube comme épaississants pour augmenter l'onctuosité et aussi pour diminuer la sensation acide.

L'avis du Conseil diététique : Préférez les yaourts nature que vous pouvez selon votre goût agrémenter de fruits frais, d'édulcorant non calorique, de compote sans sucre, de café soluble, d'essence de vanille, de coco…"

Mon avis : je suis bien d'accord (sauf pour les édulcorants que j'utilise très peu). Je n'achète quasiment plus de yaourts aux fruits ni de desserts lactés. Je préfère les yaourts nature ayant comme composition uniquement du lait et des ferments lactiques. J'évite ceux avec ajout de protéines du lait, vitamines, et si possible, poudre de lait, ... Et j'ajoute du sucre, du miel ou de la confiture faite maison (au moins, je sais ce qu'il y a dedans !).

Posté par emmabg à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les parabènes (ou parabens)

J'ai eu connaissance des parabènes il y a très peu de temps, en voyant des spots publicitaires à la télé ventant des produits cosmétiques "sans paraben".

J'ai donc regardé sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parab%C3%A8ne :

"Les parabènes sont très largement utilisés comme conservateurs dans les cosmétiques, les médicaments et les aliments, pour leurs propriétés antibactériennes et antifongiques. (..) Des études aux résultats contradictoires ayant été publiées concernant l'effet sur la fertilité et le potentiel cancérigène, des recherches sont toujours en cours pour déterminer un risque avéré dans l'utilisation médicamenteuse des parabènes, et des seuils de toxicité. Aucune disposition réglementaire n'existe donc à l'heure actuelle."

Et ça, ça me fait bondir ! On ne sait pas, alors on ne prend aucune précaution.

Du coup, j'ai regardé la composition de mon gel douche, et là : quelle surprise, je ne pensais pas que la liste était si longue !


MarseillaisLe Petit Marseillais -
Pêche blanche & nectarine
Composition :
aqua, sodium Uureth sulfate, glycerin, cocamidopropyl betaine, polyquaternium-7, prunus nectarina fruit extract, prunus persica fruit extract, cocamide MEA, sucrose cocoate, butylène glycol, propylene glycol, disodium cocoamphodiacetate, lauryl glucoside, polysorbate 20, ceteareth-60 myristyl glycol, sodium chloride, tétrasodium EDTA, citric acid, methylisothiazolinone, sodium benzoate, parfum, benzyl salicylate, limonene, Cl 14700, Cl 19140

Toujours d'après Wikipedia : Les composés de la famille des parabènes les plus couramment utilisés sont :

Donc a priori, pas de parabène dans mon gel douche, mais dans ce charabia, comment savoir si les autres substances sont bonnes pour ma santé ???? Depuis, je cherche un savon qui ne contienne que ... du savon !

Posté par emmabg à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Choisir un oeuf

Il y a peu de temps que j'ai découvert que sur chaque oeuf figure l'information qui décrit comment cet oeuf a été obtenu.

oeuf3

Le chiffre avant "FR" est essentiel :

0 = oeufs de poules élevées en plein air (issus de l’agriculture biologique)
1 = oeufs de poules élevées en plein air
2 = oeufs de poules élevées au sol (mais pas en plein air)
3 = oeufs de poules élevées en cages

Quelle ne fut pas ma déconvenue quand j'ai vu 3FR sur les oeufs que j'achetais au détail chez mon boucher ! Je ne suis pas végétarienne, mais je trouve qu'il est inutile de faire souffrir des animaux.

Posté par emmabg à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]